Des parachutistes russes s’entraineront avec le FSB

Des parachutistes russes provenant des Troupes aéroportées de la fédération de Russie (VDV) s’entraîneront avec le Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie (FSB) en 2016, a confirmé le Commandant des forces aéroportées russes, Colonel General Vladimir Shamanov.

Diverses agences de sécurité, incluant des unités des groupes anti-drogues russes et du FSB, participeront à un entraînement axé sur le contrôle du trafic de drogue, ainsi que de combattre le terrorisme dans les districts fédéraux du Sud et de la Caucase. Des avions de transport militaire de type “Iliouchine II-76” et des hélicoptères de transport devraient être utilisés pendant l’exercice.

Le Caucase est un endroit de prédilection pour les opérations anti-terroristes et pour contrer l’influx de drogue et d’armes illégales sur le territoire de la Fédération de Russie. Le FSB y conduit plusieurs opérations annuellement pour freiner l’effort terroristes dans la région, notamment au Dagestan où l’Émirat du Caucase est installé.

Les troupes du VDV participant aux entraînements feront probablement partie du 45e Détachement du Régiment de Reconnaissance du VDV. Ces troupes sont entraînées dans la guerre de contre-insurrection et font partie de l’élite des forces russes. Le 45e répond directement au Commandement du VDV et aussi sous l’organisation de la Direction générale des renseignements de l’État-Major des forces armées russes et soviétiques (GRU). En 2019, le VDV comptera plus de 72 000 troupes sous son commandement.

Des soldats russes appartenant au 45e Détachement du Regiment de Reconnaissance du VDV s'entrainent au tir.
Des soldats russes appartenant au 45e Détachement du régiment de Reconnaissance du VDV s’entraînent au tir. (CREDIT: Konstantin Lazarev)

Le FSB est le successeur du KGB soviétique et est en partie responsable des affaires de sécurité intérieure. Le FSB effectue du contre-espionnage, la surveillance des frontières, des opérations anti-terroristes et luttes activement contre le crime organisé et la corruption. La majorité des “spetsnaz” du FSB ont aussi la capacité d’être parachuté pendant les opérations particulières.

Un opérateur du 604e TsSN operator utilisant le système de parachute "Stayer".
Un opérateur du 604e TsSN (FSB) utilisant le système de parachute “Stayer”. (CRÉDIT: Vitaly V. Kuzmin)
Facebook Comments

Jonathan Wade, CD

Jonathan Wade is the director of the ‘The Sentinel Analytical Group’ and a decorated veteran of the Canadian Forces. Specialized in tactical, strategic, intelligence and geopolitics analysis, Jonathan has a fondness for technical details. His military experience brought him valuable insight on the realities of conflicts and war. A combat veteran of Afghanistan, Jonathan brings in in-theatre experience. Jonathan writes about Russia, Canada and Arctic.